L’optimisation et l’exploitation de la lumière constituent un facteur déterminant dans la réalisation d’un projet architectural.
Non seulement la lumière agit sur notre métabolisme et nos émotions, mais elle va également façonner les pièces et définir les différents espaces en fonction de leur usage.

Dans la plupart des maisons et des espaces professionnels, la lumière du jour est la première source d’éclairage dans la journée.
Par conséquent, afin d’exploiter au mieux cet éclairage diurne à des fins écologiques et économiques, mais également décoratives, notre objectif premier sera de maximiser l’usage de la lumière naturelle.

Dans un deuxième temps, il s’agira de compenser ses variations au cours de la journée, et surtout la nuit où son intensité lumineuse n’est plus, par le biais de la lumière artificielle mais toujours en accord avec l’esprit du lieu et sa fonction.

S’agit-il d’y voir clair, d’éclairer une zone de travail, de mettre un objet en relief, de créer une ambiance chaleureuse ou de faire les trois à la fois ?
C’est en déchiffrant chaque pièce et en comprenant vos besoins que je pourrai définir le type d’éclairage qui sera le plus approprié pour magnifier votre intérieur.

Sammode ELGAR photo ©Morgane Le Gall

Sammode Gude photo ©Morgane Le Gall

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer